François-Frédéric Guy

François-Frédéric Guy

François-Frédéric Guy mène une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs comme Philippe Jordan, Kent Nagano, Daniel Harding, Esa-Pekka Salonen, avec des orchestres prestigieux comme les Wiener Symphoniker, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le NHK Symphony Orchestra de Tokyo ou le Philharmonia Orchestra à Londres.

Curieux de la musique de son temps, il se fait l’interprète de nombreux compositeurs contemporains et donne régulièrement des œuvres en création mondiale.

Son prochain disque consacré à la musique de Tristan Murail et aux Préludes de Debussy sera publié en 2022 par le label La Dolce Volta. Entre 2014 et 2017 il est Artiste en Résidence à l’Arsenal de Metz. Entre 2017 et 2020, il est Artiste associé comme pianiste et chef d’orchestre à l’Orchestre de Chambre de Paris. Depuis 2012, il dirige régulièrement du piano différentes formations dont l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre National de Lorraine ou l’Orchestre de Chambre de Paris avec lequel il reçoit un accueil triomphal au Théâtre des Champs-Élysées en janvier 2020 lors de l’ouverture de l’année Beethoven du théâtre.

Dès l’automne 2022 il deviendra directeur musical de l’ensemble suisse Microcosme.

Le Muzikverein de Vienne, La Seine Musicale de Boulogne, l’Arsenal de Metz, l’Auditorium de Radio France, La Grange-au-Lac d’Évian, le Conservatoire Tchaikovsky de Moscou, Wigmore Hall à Londres, Kumho Art Hall à Seoul, le Muziekgebouw d’Amsterdam, le festival de Vilnius accueilleront les futurs récitals et concerts de musique de chambre de François-Frédéric Guy.

Ses projets orchestraux l’emmèneront prochainement sous la direction de Marc Albrecht, Jean-Claude Casadesus, Benjamin Lévy, Brad Lubman, Jurien Hempel, au Nouveau Siècle de Lille, à la Philharmonie de Paris, au Palais des Festivals de Cannes, à l’Opéra
de Tokyo, à l’Elbphilharmonie de Hambourg, à Radio France (Paris), au Barbican de Londres, et de Philippe Jordan à Munich avec le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks (BRSO).

Il se produira comme pianiste et chef à la tête de l’Orchestre Philharmonique de HongKong, de l’Orchestre de l’Opéra de Limoges, du Sinfonia Varsovia, et de l’Orchestre de Chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées.